9 décembre Conception d'Anne

9 DECEMBRE

Conception d'Anne

Evangile

 

Evangile selon saint Luc

(8. 16-21)

Le Seigneur dit : Personne n'allume une lampe pour la mettre dans un vase ou la mettre sous son lit; mais on la met sur un lampadaire, afin que ceux qui entrent en puissent voir la clarté. Car il n'est rien de caché, qui ne doive être manifesté, rien de secret qui ne doive être connu et venir au grand jour. Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez. Car à celui qui a l'on donnera, mais à celui qui n'a pas on enlèvera même ce qu'il croit avoir. La mère et les frères de Jésus vinrent le trouver, mais à cause de la foule ils ne pouvaient l'aborder. On l'en informa et lui dit : Ta mère et tes frères se trouvent dehors et désirent te voir. Mais Jésus leur répondit : Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique.


Apôtre

Epître aux Galates

(4, 22-31)

Frères, Abraham eux deux fils l'un de l'esclave, l'autre de la femme libre, mais celui de l'esclave est né selon la volonté de la chair, celui de la promesse de Dieu. Il y a là une allégorie : ces deux femmes représentent les deux alliances. La première se rattache au Sinaï et elle enfante pour la servitude c'est Agar l'Arabe, car le mont Sinaï se trouve se trouve en Arabie, mais son alliance correspond à l'actuelle Jérusalem, qui est esclave de la Loi, avec ses enfants. L'autre est libre: c'est la Jérusalem d'en haut. "Sion notre mère à tous". C'est d'elle qu'il est écrit : " Réjouis-toi, stérile qui n'a pas enfanté, éclate en cris d'allégresse, toi qui n'a pas eu les douleurs. car plus nombreux seront les fils de la délaissée que les fils de l'épousée." Et nous, mes frères, nous sommes les enfants de la promesse, à la manière d'Isaac. De son temps déjà, l'enfant né selon la volonté de la chair persécutait celui qui était né selon l'esprit, et il encore ainsi maintenant. Mais que dit l'Ecriture? "Chasse l'esclave et son fils, avec le fils de la femme libre il ne peut hériter.!"Aussi, mes frères, n'est-ce point de l'esclave mais de la femme libre que nous sommes les croyants.

Bienheureux Léonide Féodorof à Kirov.jpg



09/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres